Test article blog

par | Sep 19, 2018 | Structure | 0 commentaires

Prévention par les Activités Physiques Adaptées

La politique de développement des APA de l’EPGV en Grand Est s’inscrit dans la droite ligne du Plan Régional Activités Physiques et Sportives aux fins de santé – PRAPS (2018-2022) :

La pratique régulière d’une activité physique est associée à une diminution du taux de mortalité prématurée, toutes causes confondues, et à une moindre probabilité d’être atteint d’obésité et de certaines pathologies comme le diabète de type 2, les coronaropathies, l’ostéoporose et certains cancers dont celui du sein. Elle réduit certains facteurs de risque, comme l’hypertension artérielle. Elle améliore l’espérance de vie et, sans doute, l’espérance de santé. En outre, elle augmente l’estime de soi, diminue l’anxiété et possède des effets antidépresseurs. Enfin, les scores de qualité de vie sont habituellement plus élevés chez les personnes physiquement actives.